Les bibliothèques universitaires de Rennes 1 conservent un vaste patrimoine riche de plus de 25000 ouvrages anciens, en particulier dans les domaines médicaux, juridiques et scientifiques, auxquels viennent s’ajouter plusieurs centaines de manuscrits de professeurs et érudits locaux.
Ces collections sont réparties sur les trois campus de l’université : Villejean pour la médecine ; Beaulieu pour les sciences et la philosophie ; Place Hoche pour le droit et  l’économie. Au fil des pages et des dos d’ouvrages, des noms, des signatures, des portraits apparaissent, éveillant l’attention et la curiosité… Et parmi tous ces auteurs plus ou moins célèbres, plus ou moins prolifiques, il en est certains qui se font remarquer par leur résonance « géographique » et locale. Ils nous rappellent les noms de rues, de places ou de quais de la capitale bretonne…
Ainsi, ce Félix Dujardin, auteur d’un manuel du 19e siècle sur le microscope, n’aurait-il pas un lien avec le quai Dujardin qui longe la Vilaine ? Et ce Charles Oberthür, spécialiste des papillons, est-il de la même famille que le fameux imprimeur ayant donné son nom à la rue et au parc Oberthür ?

Afin d’en savoir plus, c’est à une promenade en plusieurs étapes dans nos collections anciennes et patrimoniales que nous invitons le lecteur curieux.

Plaque de rue à Rennes [CC0]
Plaque de rue à Rennes [CC0]
Première étape : le quai Dujardin
Pour le visualiser sur une carte, cliquer ici.

 

Portrait extrait de Joubin L. Histoire de la Faculté des sciences de Rennes (1900). © SCD Rennes 1
Portrait extrait de Joubin L. Histoire de la
Faculté des sciences de Rennes (1900).
© SCD Rennes 1

Félix Dujardin est bien la personnalité éponyme du quai Dujardin. Ce naturaliste autodidacte – né à Tours en 1801 et mort à Rennes en 1860 – fut chargé de cours à Tours, à Grenoble puis à Toulouse avant de rejoindre Rennes où, en 1840, il est nommé professeur de zoologie et de botanique, ainsi que doyen de la faculté des sciences nouvellement créée. Il se fait connaître pour ses travaux sur les petits organismes tels les rhizopodes et les infusoires, et étudie également les
cnidaires, les échinodermes et les helminthes. Il devient alors l’un des fondateurs de la
parasitologie (1).

Dujardin F. Nouveau manuel complet de l’observateur au
microscope (Roret, 1843) © SCD Rennes 1

Observateur infatigable et excellent dessinateur, il invente un système d’éclairage pour
perfectionner les microscopes et rédige un Manuel de l’observateur au microscope (1842) dont la bibliothèque universitaire Sciences et Philosophie possède une édition.

Y sont également conservées deux Histoire naturelle des zoophytes (1841 et 1862) ainsi qu’une Histoire naturelle des helminthes ou vers intestinaux (1845).

Pourquoi est-ce ce quai, plus qu’un autre, qui porte le nom de Dujardin ? Tout simplement parce que l’un des principaux bâtiments ayant hébergé la Faculté des sciences, dont Dujardin fut le premier doyen – l’actuel centre de soins dentaires, place Pasteur – se situait précisément le long de ce quai.

Prochaine étape de la promenade : rue Toullier

                                                                                                                    A suivre…
Gwenna, Rennes, Bibliothèque universitaire de Droit-Économie-Gestion

Bibliographie :

Pennec J. Rennes en sciences. Rennes : Apogée, 2013.
Rodière A. Les grands jurisconsultes. Toulouse : Privat, 1874.
Pour en savoir plus sur les expositions et collections patrimoniales des bibliothèques de l’université de Rennes 1, rendez-vous ICI.

(1) La parasitologie est la science qui étudie les végétaux et animaux parasites.

Publicités