Mille feuilles de Bretagne

à la découverte du patrimoine écrit breton

Archives de Nantes

Toutes les informations pratiques des Archives de Nantes en un clic.

HISTORIQUE

Les Archives de Nantes ont été organisées dès l’origine du Conseil des Bourgeois : en 1436, lettres et comptes sont gardés dans une cassette, qui laisse très vite la place à des coffres de plus en plus grands, puis, en 1553, à une première armoire dans la maison de ville de la place des Changes. En 1578, la communauté de ville acquiert l’hôtel des Dervallières – la mairie actuelle – et y transfère les Archives. Un premier inventaire, non conservé, est rédigé en 1594. Quatre ans plus tard, la ville ligueuse détruit ses dossiers compromettants avant de faire sa soumission à Henri IV.

Pendant les deux siècles suivants, les Archives sont vouées à une dispersion continuelle et à une confusion croissante, malgré quelques tentatives de mise en ordre. En 1848, la nomination d’un archiviste municipal et le rassemblement de tous les documents au second étage de la mairie mettent fin à ce désordre. L’inventaire des Archives anciennes est établi et publié. En 1901, un véritable dépôt d’Archives est construit rue Garde-Dieu, derrière la mairie, à l’emplacement de l’ancienne église Saint-Léonard. Ce bâtiment se révélant au cours des années vétuste et insuffisant, les Archives sont relogées en 1985 dans l’ancien centre communal d’action sociale rue d’Enfer.

Depuis 2014, les Archives de Nantes et les Archives de Nantes Métropole sont regroupées en service commun, sous la dénomination « Archives de Nantes ».

FONDS

Les Archives de Nantes conservent plusieurs fonds publics :

– Ville de Nantes et Nantes Métropole

– Commune annexée de Chantenay

– Commune annexée de Doulon

– Centre communal d’action sociale (anciennement Bureau de bienfaisance puis Bureau d’aide sociale)

et plusieurs fonds privés, illustrant l’activité d’une entreprise, d’une association, la vie d’une famille ou d’une personne.

  • Les Archives anciennes jusqu’en 1789

Les documents les plus anciens datent du XIVème siècle.

Parmi les archives anciennes on trouve les lettres patentes constitutives de la commune, les délibérations de la mairie à partir de 1565, les comptes de la ville depuis 1443, les dossiers de bâtiments et de travaux publics du XVème au XVIIIème siècle, sans oublier les 531 registres paroissiaux débutant en 1467.

  • Les Archives modernes (de 1790 à 1940)

De la Révolution au Gouvernement de Vichy, les archives modernes illustrent toutes les missions et activités municipales d’une ville en plein essor : de l’état civil à l’urbanisme en passant par l’économie, les finances, les élections, les bâtiments, la voirie ou l’enseignement.

  • Les archives contemporaines (depuis 1940)

Sous la série W, sont regroupés tous les versements de documents contemporains effectués par les services municipaux et sous la série WM, tous les versements de l’administration métropolitaine et des deux structures qui, depuis 1982, l’ont précédée (SIMAN et District), complétés des documents produits par les organismes délégataires de service public (Angers Nantes Opéra, Le Voyage à Nantes, Nantes Métropole Aménagement…)

  • Les archives privées

Reçues par don, déposées ou achetées, les archives privées (série Z) viennent compléter les fonds publics et par là-même enrichir les sources d’histoire de la ville.

8 Z Fonds Dobrée (famille et maison d’armement)

12 Z Fonds Digo

14 Z Fonds ferblantiers Bernier

16 Z Fonds Coutan (architecte)

35 Z Fonds Manufacture des Tabacs

89Z Fonds Société industrielle

97Z Fonds Pierre Baudrier…

  • Les documents figurés

Cartes, plans, affiches, gravures, cartes postales, tirages photographiques, plaques de verre et photographies aériennes constituent la très riche série Fi.

Du XVIIème au XXIème siècle, elle permet d’illustrer autant les transformations urbaines, la police administrative que la vie culturelle.

LA BIBLIOTHEQUE

Une bibliothèque d’histoire générale et locale, une bibliothèque administrative (archives imprimées de la ville de Nantes, publications d’administrations et organismes locaux, rapports d’activité des services municipaux, etc..) et des inventaires (inventaires d’archives, catalogues de musées et de bibliothèques) viennent compléter les fonds d’archives. Ces collections comptent environ 11 500 ouvrages et brochures.

Les périodiques

460 titres de périodiques sont disponibles à la consultation : revues à diffusion nationale ou locale (L’Histoire, La Gazette des Archives, 303, Place publique, Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique…), mais aussi de nombreuses publications périodiques produites par les services de la ville et de la métropole .

La presse

Riche de 318 titres, l’importante collection de journaux locaux du XVIIIème au XXIème siècle constitue une source complémentaire pour les chercheurs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :