Le poète et éditeur Pierre Oster, disparu en octobre 2020, était l’ami des « petits  » éditeurs, notamment de Gaspard Olgiati, décédé en 2012,  et fondateur de la maison d’édition Babel.  Celui-ci  nous a permis de découvrir l’artiste autodidacte de talent, venue de l’Armor, Anne Stephane (1915-1994) qui correspond avec lui : Lettres d’Anne Stéphane à son éditeur Gaspard Olgiati. Elle a, par ailleurs, illustré le long poème de Pierre Oster Soussouev  Rochers, poème mouvant –  dont certaines étapes ne sont pas étrangères à celles  mêmes de son travail –  comme Gaspard [Olgiati] Avènements. Balades. 1978

R 1552

Ce fonds  – acquis par la Bibliothèque des Champs Libres auprès de la librairie parisienne Les Amazones – provient des archives de Gaspard Olgiati ; il comprend des œuvres tapuscrites, des photographies de ses encres ainsi que de la documentation (catalogues d’expositions et dossiers de presse) sans oublier la correspondance avec son éditeur.

R 4554

Née dans le Finistère et habitant la région nantaise aux confins de la Bretagne et de la Vendée, Anne Stephane commence à peindre et écrire des contes pour enfants illustrés à la gouache (trois avant d’en imager deux autres). Lors des Jeux Floraux de Bretagne, elle reçoit en 1967 le prix du poème en prose. Ses textes – que l’on peut qualifier de poèmes très courts – sont ainsi qu’elle le dit, le 6 août 74 (Ms 2394/02), comme « l’herbe des paluds » ; ils s’écrivent en contrepoint de l’œuvre peint. Elle obtient le Grand Prix International d’art abstrait au Salon d’Aquitaine en 1973.

Son premier recueil de poèmes paraît en 1982 sous le label de la Librairie bleue, à Troyes, où déjà depuis 1975, elle publiait dans les  Cahiers bleus.

Françoise, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres