L’histoire du quartier de Villejean à Rennes, est marquée, dans ses premières années, par le militantisme et l’engagement de ses habitants.

À la fin des années 1960, les premiers villejeannais découvrent un quartier encore en vaste chantier où de nombreux équipements en aménagement ne sont pas encore terminés. Cet état d’inachèvement rend difficile le quotidien de ces premiers habitants mais devient le terreau de liens de solidarité qui vont rapidement se développer. Portés par des associations comme l’ARV (Association des Résidents de Villejean), les villejeannais vont alors s’engager dans des actions collectives pour améliorer leur quotidien.

En 1968, le quartier souffre de l’absence de commerces de proximité. Une pétition est alors lancée pour demander l’ouverture d’un marché hebdomadaire au cœur de Villejean.

Cette pétition prend la forme de cartes postales spécialement éditées pour l’occasion, envoyées au maire de Rennes. Les documents présentés dans cette galerie sont des spécimens de ces cartes postales dont plusieurs centaines d’exemplaires sont aujourd’hui conservés dans les fonds des Archives de Rennes.

À noter, ces cartes postales sont conçues de manière à permettre aux pétitionnaires de ne remplir que leur état-civil. Cela n’empêche pas certains d’entre-deux d’annoter ou de modifier le document pour mieux appuyer et personnaliser leurs revendications (Nous les reproduisons ici retouchées, de manière  à garantir l’anonymat et le respect de la vie privée des pétitionnaires).

La municipalité accède à cette demande et un marché hebdomadaire est rapidement ouvert à Villejean. Ce n’est cependant que le début des actions communes conduites par les habitants du quartier, la plus emblématique demeurant encore aujourd’hui « L‘Action Chauffage-Eau chaude » menée auprès de la municipalité et de la SOBREC en 1974 pour baisser les prix du chauffage et de l’eau chaude.

Pour en savoir plus sur l’histoire du quartier Villejean, accédez à la galerie « Quartiers en histoire ».