Partie 2 : Le Pot-au-feu et une brochure étonnante du Ministère de l’Agriculture

Outre le premier des deux tomes de Jean-Baptiste de La Quintinie, la Médiathèque de Vannes a également prêté pour l’exposition « Pom, Pom, Pommes », un volume contenant des numéros de la revue culinaire Le Pot-au-Feu des années 1900 et 1901, et une étonnante brochure de propagande.

Brochure « Agriculteurs, traitez vos pommiers » : page de couverture

«Agriculteurs, traitez vos pommiers !»

Cette brochure de 7 pages, non illustrée, a été éditée sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et du Ravitaillement en 1944, plus particulièrement par le Service de la protection des végétaux de la circonscription de Rennes. Le texte, encourageant les producteurs de pommes à traiter chimiquement les fruits pour relancer la production à la fin de la Seconde Guerre mondiale, a été rédigé par un certain J. Deloustal. Découvert alors qu’il faisait office de marque-page dans un ouvrage du 19e siècle, ce document a désormais sa propre description et sa propre notice au sein du catalogue, et est mis en valeur dans l’exposition.

 

 

Recette des « pommes concierge » de la revue « le Pot-au-feu ».

Le Pot-au-feu : journal de cuisine pratique et d’économie domestique.

Le Pot-au-feu est une ancienne revue gastronomique grand public à la fin du 19e siècle et qui a été publiée jusqu’au milieu du 20e siècle (de 1893 à 1956, une longévité record de 63 ans !). Paraissant le 1er et le 3e samedi de chaque mois, puis le 2e et le 4e samedi, elle était destinée à un public féminin, et plus particulièrement aux ménagères. L’éditeur parisien Saint-Ange ÉBRARD en avait fait une revue très populaire, recherchée encore de nos jours pour ses recettes et pour ses articles concernant la mode de l’époque. Chaque numéro contient une leçon de cuisine donnée par un chef, de nombreuses recettes, des menus et des articles divers.

Les recettes sont quasi systématiquement signées par « La Vieille Catherine ». Il s’agissait en fait du pseudonyme de Marie ÉBRARD, l’épouse de l’éditeur. Ces recettes ont pour la plupart été rassemblées en un volume intitulé La Bonne cuisine de Madame E. Saint-Ange, publié en 1926 aux éditions Larousse. Celui-ci décrit également, comme la revue, la bonne cuisine bourgeoise de l’époque, ainsi que la batterie de cuisine, les appareils et outils nécessaires.

Le volume prêté à l’Écomusée du Pays de Rennes, demi relié, de format 25 x 20 cm, a été acheté aux enchères fin 2018, pour compléter une partie de la collection déjà présente à la Médiathèque de Vannes. Il regroupe des numéros des années 1900 et 1901. Pourquoi ne pas essayer les recettes d’antan : Aspic de pommes ou Pommes concierge ?

Pour en savoir plus sur les revues de gastronomie et le Pot-au-feu :

https://www.cairn.info/revue-de-la-bibliotheque-nationale-de-france-2015-1-page-24.htm#

https://next.liberation.fr/vous/2010/06/03/un-sacre-gout-de-vieux_656221

Cote collection revue Le Pot-au-feu : PER 373

Cote brochure : FB Br 1508

Sophie Lemaur-Pautremat, Vannes, Médiathèque municipale