L’alchimie, antique science occulte, très pratiquée au Moyen-âge et à la Renaissance, axée principalement sur la découverte d’une substance qui transformerait les métaux les plus communs en or ou en argent, conserve une part de mystère.

Symboles alchimiques : lion et lionne ailée,18e s. Ms 0161. Bibliothèque Rennes Métropole.

La bibliothèque de Rennes Métropole possède 3 recueils d’alchimie attribués à Nicolas Grosparmy, mais datant du XVIIIe siècle.
Les écrits de Nicolas Grosparmy ne sont pas des compositions originales, mais empruntent à des textes déjà connus dans le milieu alchimiste, afin, pour l’auteur, de se créer une réputation.

Avec Nicolas Valois et Pierre de Vitecoq, Grosparmy forment le groupe des «3 alchimistes de Flers», ayant vécu, vraisemblablement au XVe s.
Aucune des œuvres des 3 adeptes ne fut imprimée. Cependant, il en existe de nombreuses copies manuscrites généralement très bien exécutées. Elles constituent un épais corpus de textes : 70 manuscrits datés du XVIe au XXe siècle. Fabuleux réservoirs d’images et de symboles, elles offrent aux historiens de l’art et de la littérature de somptueux objets d’analyse et de réflexion.

Symboles alchimiques : le système de la pierre philosophale et la Trinité. Ms 0161.

Parmi les manuscrits conservés à la bibliothèque de Rennes Métropole sous les cotes MS 159, 160 et 161, le dernier semble le plus intéressant en matière d’illustrations. Il contient notamment :

– une image représentant un lion et une lionne ailée. (En alchimie, la signification symbolique des lions est associée aux attributs hautement idéalistes et prisés de l’or. La lionne ailée symbolise la lune et l’argent, le mercure philosophique. Associés conjointement, ils représentent les 2 principes contenus dans la matière première).

– une représentation du système de la pierre philosophale, capable d’opérer la transmutation des métaux imparfaits en or.

Symboles alchimiques : les principes et métaux, le fixe et le volatile. Ms 0161.

– la « grande Trinité alchimique », symbole des trois principes du grand oeuvre : soufre, mercure et sel.

CG, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres