Docteur Patay – AD35

C’est en 1901 que le Docteur Auguste-René Patay (1868-1952) fait revivre la Société des régates Rennaises. Il en sera Président jusqu’en 1935.

Ancien médecin-colonel, il a assuré le service médical de l’École Nationale d’Agriculture de Rennes de 1896 à 1924. Il y dispensera des conférences sur l’hygiène humaine jusqu’en 1935.

L’École Nationale d’Agriculture de Rennes a été un membre actif de la Société des Régates Rennaises et ses étudiants s’y sont impliqués : Alphonse Proffit, secrétaire trésorier, Maurice Bourgeois, secrétaire adjoint ; Mars Abadie (1873-1954), professeur de génie rural y a conçu un house boat à vapeur en 1905 ; Annet Louis Seguin, directeur de l’école, était membre d’honneur du comité du Touring Club de France.

Les étudiants rennais pratiquent ce sport dans le cadre de la Société des Régates Rennaises. Une Coupe des Écoles leur est réservée depuis 1901. Il s’agit d’une course dans laquelle s’affrontent des équipes de quatre rameurs en yole de mer, une équipe par faculté ou école.  Des équipages de l’École Nationale d’Agriculture (qui constitue l’essentiel du recrutement de la SRR) remportent cette coupe en 1920, 1922, 1923 et 1924. En 1925, à Rennes, c’est encore une équipe d’étudiants agricoles qui remporte la Coupe des Écoles mais sous le nom du R.E.C. (Rennes Étudiants Club Aviron) et devant l’équipe de… l’École d’Agriculture. En 1924, un équipage de l’École d’Agriculture remporte la Coupe Glandaz, challenge universitaire disputé chaque année au mois de mai entre le Pont des Arts et le Pont de l’Alma.

Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques

Dans les années 1930, l’aviron féminin se développe. Le 5 mai 1932, l’équipage féminin de la Faculté de Droit bénéficiant d’un handicap de 95 mètres gagne devant l’Ecole Nationale d’Agriculture, mais la Coupe des Écoles est encore attribuée à l’ENA de Rennes.

Un drame pour l’École Nationale d’Agriculture de Rennes en 1926 : Albert Shaki, étudiants d’origine turque de première année, se noya accidentellement dans le quai Saint-Cyr au cours d’un exercice d’entraînement.

En 1952-1953, c’est toujours l’École Nationale d’Agriculture qui fournit le plus gros contingent de licenciés parmi les étudiants rennais (25 sur une quarantaine) avec des résultats remarquables aux championnats de France O.S.S.U. (Office du sport scolaire et universitaire) avec des rameurs tels que Forget et Denieul, mais aussi Poussin, Million, Vieuxtemps et Guillard.

Un équipage de l’École Nationale d’Agriculture de Rennes participa aux présélections olympiques pour les Jeux de Melbourne de 1956.

La pratique de l’aviron reste encore vivace parmi les étudiants en agronomie qui continuent de figurer aux palmarès des championnats de France universitaires.

Bibliographie

Jean-François Botrel, 2017. Rennes-sur-Vilaine : La société des régates rennaises : du canotage à l’aviron pour tous, 1867-2017.