Le fonds Henri Pollès de la Bibliothèque de Rennes Métropole offre un lot intéressant de cartonnages français. Ce terme désigne le petit livre « de présent  » ou «  d’étrennes » dans sa revêture de papier gaufré aux couleurs tendres. Le décor s’applique à la couverture «  avant que celle-ci ne soit fixée au volume ».

HP 4334
HP 4334

Maints ouvrages sont des livres de prix, attribués jadis dans des institutions d’enseignement que dirigeaient des congrégations religieuses. L’un d’entre eux a conservé, collé au contre-plat supérieur un ex-praemio [1] de l’institution indiquant le nom du récipiendaire. Ainsi, les Chants historiques extraits des poésies inédites de Silvio Pellico (HP 4334) ont été remis à un élève de la Pension Montfort à Nantes, récompensé, le 12 avril 1856, pour son prix d’orthographe. Les deux plats, revêtus d’un cartonnage de papier sont gaufrés et dorés ; au recto, dans un espace évidé «  au médaillon » a été glissée une lithochromie [2] , bien encadrée, coloriée, glacée ; elle représente une scène en rapport avec le texte : devant un château fort dans un paysage enneigé s’avancent, en devisant, des personnages médiévaux.

Loin de la férule des maîtres, se poursuit assidûment la tâche de former moralement les jeunes gens, comme l’attestent

HP 7379
HP 4379

les collections diverses obéissant à la même inspiration : « Bibliothèque chrétienne et morale », « Bibliothèque religieuse, morale, littéraire pour l’enfance et la jeunesse ». C’est à la « Bibliothèque de la jeunesse chrétienne » qu’appartiennent, par exemple, les Aventures de Robinson Crusoé, de Daniel Defoé (HP 4379) dans leur cartonnage de papier doré et gaufré ; au recto, un motif floral encadre dans une découpe une lithochromie glacée et gélatinée représentant un épisode touchant du roman ; au verso, le même motif floral encadre un espace rectangulaire où s’épanouit une rose ; sur le dos, au-dessus du nom de l’éditeur, une guirlande florale monte jusqu’au titre de l’œuvre. L’ensemble, raffiné sous le glaçage, évoque un coffret précieux, plutôt qu’une boîte de dragées, comme le prétendaient certains bibliophiles dédaigneux.

[1] Du latin praemium  (récompense), simple inscription manuscrite ou en fait feuillet qui se trouve collé souvent au contreplat supérieur d’un livre – donné en guise de prix à un élève d’une institution éducative  – ou glissé à l’intérieur, d’ordinaire typographié avec des blancs destinés au nom du récipiendaire et à la matière récompensée, ajoutés à la main.

[2] La lithochromie se caractérise par une impression de fondu, avec une large place aux blancs et gris ainsi que trois ou quatre couleurs juxtaposées tandis que la chromolithographie est un procédé permettant  d’obtenir des tirages en plusieurs couleurs par impressions successives.

FV, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres

 

A suivre….