Du 23 avril au 30 juin 2019, la bibliothèque patrimoniale d’AGROCAMPUS-OUEST Rennes présente une exposition sur le thème le cheval : il y est, entre autres, question des haras, de l’anatomie de l’animal mais aussi des attelages et des sports équestres.

Ouvrages du fonds ancien, objets pédagogiques et scientifiques, photographies sont ainsi mis en valeur.

Parmi les ouvrages présentés, attardons-nous sur « L’écuyer des dames ou lettres sur l’équitation, contenant des principes et des exemples sur l’art de monter à cheval… » (1817) rédigé par le Marquis Louis Henri I Pons d’Hostun (1750 ? – 1820 ?). Cet ancien Écuyer du Manège royal des Tuileries, fut nommé à Bruxelles écuyer en chef du Manège impérial.

Sous forme de 12 lettres, il adresse aux femmes quelques préceptes sur l’équitation afin de leur « faire connaître les inconvénients et les dangers » auxquels elles seraient exposées en montant à cheval, si elles n’en maîtrisaient pas l’art.

Dans la préface, il rappelle que les Grecs de l’Antiquité connaissaient l’art de l’équitation, évoqué par Homère dans l’Iliade mais qu’il fallut attendre la Renaissance en France pour le voir renaître dans la famille royale dans la gent féminine.

Il commence l’instruction de ses élèves en les plaçant à califourchon, ne leur permettant, qu’une fois confirmées aux trois allures, de « reprendre les habits de [leur] sexe » et de monter en amazone.

Et il s’excuse auprès des dames en les prévenant « qu’un écuyer n’est point galant au manège et qu’une dame, en y entrant, doit faire le sacrifice des douceurs auxquelles ses oreilles sont accoutumées. »

Ce document est illustré par trois planches gravées d’après les dessins d’Horace Vernet (1789-1863).

Cote : R/01.919

Disponible également en ligne ici sur Gallica :