Fonds Monnier en 2018 : plaques de verre du fonds stéréoscopique de la Première Guerre mondiale (1914-1918).
Présentation du fonds 14 U.

Un soldat debout au second plan. DR
Un soldat debout au second plan. DR

Ce fonds iconographique constitué de 200 plaques de verre stéréoscopiques a été cédé au Service historique de la Défensesite de Brest – en 2018 par le capitaine de corvette Christophe Monnier (avec l’accord écrit de ses frères et soeurs : Mesdames Sophie Jacquet et Blandine Krysmann ; Monsieur Jean-Baptiste Monnier). L’ensemble du fonds provient de leur grand-père paternel, Henry Marie Savinien, médecin radiologue de 1893 à 1974. L’ensemble des plaques de verre a été numérisé par Stéphane Bodilis en septembre 2018 en très haute définition. Un instrument de recherche dont un exemplaire a été remis à la famille Monnier accompagne la description sommaire du fonds 14 U.

Navire torpillé en Manche. DR
Navire torpillé en Manche. DR

Le procédé stéréoscopique permet de reproduire une perception du relief à partir de deux images jumelles (légèrement décalées latéralement), à l’aide d’une visionneuse spécifique.
Déjà en usage avant le premier conflit mondial, le procédé de la vue en stéréo reste étroitement associé à la Première Guerre mondiale comme moyen d’expression emblématique. De multiples collections sont mises en circulation et sont ensuite diffusées comme outils pédagogiques.

L'escadrille. DR
L’escadrille. DR

Le fonds Monnier est accompagné du stéréoscope servant à les visionner. Le tout est rangé dans 9 boîtes en cartons et concerne la Première Guerre mondiale.
Support : plaque de verre. Sur chaque plaque de verre, une légende manuscrite
indique généralement le lieu et la date (certaines légendes comportent également un
numéro, mentionné peut-être dans une perspective de diffusion).
Dimensions : 4,4 x 10,6 cm
Données techniques : positif

Pour en savoir plus, c’est là ⇒ SHD_BREST_14_U_IR_