Deauville_1922_[Suzy_Solidor_posant_[...]Agence_Rol_btv1b530910652_1
Deauville 1922. ©Agence_Rol_btv1b530910652_1
Chaque mois, la Bibliothèque des Champs Libres met en valeur un document rare, précieux ou simplement inattendu : en mars, en lien avec la Journée internationale des femmes, nous mettons à l’honneur les romans devenus rares d’une artiste hors du commun, Suzy Solidor.

Née Suzanne Marion à Saint-Servan en 1900, elle prendra plus tard le nom de Suzy Solidor comme nom de scène, en référence au lieu où elle passa son enfance. Surnommée également « L’Amirale » et « La fille aux cheveux de lin », elle sera tour à tour mannequin, chanteuse, actrice de théâtre et de cinéma, patronne de cabaret et romancière. Modèle et égérie de nombreux peintres (plus de 250 portraits), elle sera une figure emblématique des années folles et symbole de « La Garçonne ». Elle est morte le 30 mars 1983.

Connue essentiellement pour ses chansons, elle laisse quatre romans dont trois sont présentés sur le Pôle Patrimoine. Ils sont parus aux éditions de France, en 1939 pour Térésine, qui traite d’un amour filial trouble d’une mère pour sa fille, en 1940 pour Fil d’or,  dédié « à ceux du large et à ceux du bled, à tous ceux des avant-postes, à ceux qui tiennent les portes de l’Empire… » et en 1941 pour  Le Fortuné de L’Amphitrite, qui a pour cadre le monde des corsaires malouins au XVIIIe s.

Cotes : CD 6356, CD 8455, 98470, 98635, HP 7921, et biographie, 443927

Loïc, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres