Bertrand d’Argentré, une victime de la censure au 16e siècle

Bibliothèque Les Champs Libres. Domaine public

Chaque mois, la bibliothèque met en valeur un document rare, précieux ou simplement inattendu : en février, nous profitons de l’anniversaire de naissance de Bertrand d’Argentré, né en 1519 à Vitré, il y a 600 ans, pour vous présenter son Histoire de la Bretaigne des roys, ducs, comtes et princes d’icelle. Écrite en deux ans à la demande des États de Bretagne, cette histoire de Bretagne a fait couler beaucoup d’encre.

« Défense d’en vendre à peine de punition corporelle »

L’ouvrage émeut la cour de France et est considéré comme « téméraire et pernicieux ». Il est mis à l’index dès sa parution, probablement en 1583. La plupart des exemplaires sont saisis et brûlés, mais beaucoup en réchappent, souvent sans page de titre. D’où des éditions « camouflées » derrière une page de titre de l’édition expurgée de 1588. On les identifie à leur pagination : la première édition comprend 1164 pages alors que la seconde n’en contient que 861. La version numérisée est disponible sur les Tablettes rennaises, bibliothèque numérique de la Bibliothèque Les Champs Libres.

La version papier est consultable aux cotes suivantes : 413 Res, 377606 et 415.

Le portrait est de Thomas de Leu.

JLN, Rennes , Les Champs Libres.