Watteau. la déclaration attendue.Musée d'Angers
Watteau. la déclaration attendue.Musée d’Angers

En cette période de Noël, où les cadeaux s’amoncellent au pied du sapin et, à défaut d’une exposition complète sur ce thème,  il n’est pas inintéressant de découvrir un ouvrage du fonds ancien de la Bibliothèque universitaire de Rennes 2 destiné aux enfants. L’auteur en est Arnaud Berquin (1747-1791). Il s’agit de :

L’Ami des enfants. Amsterdam : les libraires associés, 1782-1783. 4 vol. ; In-12°. Cote 55187. Signalons aussi la réédition de 1833. Cote 46622/1.

Fils de commerçant né à Bordeaux, Berquin monta à Paris vers 1770 et s’essaya tout d’abord à la poésie élégiaque. Mais ce sont les courtes histoires qu’il écrivit à l’intention des deux petites filles de Charles-Joseph Panckoucke dont il était le précepteur qui lui permirent de devenir célèbre. Berquin s’inspirait du Kinderfreund de Weisse et ne cachait pas ses emprunts. L’Ami des enfants fut vendu sous la forme d’un abonnement mensuel. Le succès fut immédiat et l’interruption durant l’hiver 1783 valut à son auteur des courriers de lecteurs déçus et impatients.

Découvrez quelques-unes de ces histoires édifiantes ici ou . Les berquinades furent rééditées durant tout le XIXe siècle. Le mot berquinade est même devenu un nom commun désignant un ouvrage sentimental et enfantin à la manière de ceux de Berquin.