C’est le 1er septembre 1970, sur le Campus de Villejean tout juste sorti de terre, que la Bibliothèque universitaire de Rennes 2 a ouvert ses portes. La bibliothèque était alors la section Lettres de la bibliothèque universitaire de Rennes. Sa description détaillée est à retrouver dans le n°3 du Bulletin des bibliothèques de France de 1971 sous la plume de Gilbert Nigay, alors conservateur. Il plante le décor dès les premiers paragraphe de son article : « Aujourd’hui Villejean, bien que faisant partie du territoire municipal de Rennes, compte près de 25000 habitants et ses gratte-ciel, son architecture d’avant-garde forment un contraste avec la limite de la ville classique, déjà banlieusarde, où voisinent villas et jardinets et quelques immeubles collectifs de proportions modestes. La campus universitaire est donc situé dans d’excellentes conditions… ».

Dans ce contexte « la bibliothèque…, très heureusement située sur un terre-plein, … est sur le point de passage des étudiants qui regagnent leurs cités ou les restaurants universitaires ». La bibliothèque dont les architectes furent Louis Arretche et Patrick Coué fût commencée le 1er septembre 1965. Elle comporta deux tranches de travaux : une première partie du bâtiment fût mise en service en septembre 1968 et deux années furent encore nécessaires jusqu’à l’été 1970 pour achever la seconde tranche de travaux. N’hésitez pas à lire l’article de G. Nigay référencé ci-dessous pour découvrir cette bibliothèque d’un peu plus près.

 

Du fait de la préparation du 50e anniversaire de la création de l’Université Rennes 2 en 1969, nous essayons de réunir les documents qui nous aident à nous replonger dans ces années de construction et de fortes mutations. Nous venons d’acquérir récemment pour la Réserve moderne de la BU de Rennes 2 un Album de 14 feuillets. Il présente l’un des projets du cabinet de Louis Arretche pour le campus de Villejean. Cet album de 67 x 43,5 cm, sous une reliure cartonnée, comprend un 1 feuillet de texte, 4 photographies de la maquette et 9 plans et coupes.  Ce document historique précieux pour l’université ainsi que l’article cité ci-dessous nous permet de réaliser l’ampleur du chantier. Un étudiant, Thomas Gérard Barbeau, vient d’ailleurs de soutenir cette année un mémoire de master 2 d’histoire de l’art sous la direction d’Hélène Jannière qui traite de la construction des universités de Nantes et Rennes dans le contexte des Trente Glorieuses.

Retrouvez l’article cité Nigay, Gilbert. « La Section lettres ». Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1971, n° 3, p. 113-124. Disponible en ligne ISSN 1292-8399.

Bâtiment E et L sur le campus Villejean de l’Université Rennes 2 Haute Bretagne. Licence CC-By