Solidement ancrée sur son plateau, la médiathèque François Mitterrand-Les Capucins, telle la vigie en haut du mât, observe les 2 rives de la Penfeld en contrebas. Autrefois, sur les quais qui bordent la rivière, tout le port palpitait au rythme des marées. La précieuse mémoire des activités portuaires est conservée à la médiathèque, dans de nombreux ouvrages qui sont autant de coffres au trésor. En voici trois exemples, consultables par tous sur simple demande au département Patrimoine Mer Bretagne.

Description des trois formes du port de Brest, bâties, dessinées et gravées en 1757, par M. Choquet, ingénieur ordinaire de la Marine ; Description du bagne. Edifice bâti pour logement de Galeriens ou forçats dans l’Arsenal de Marine à Brest en 1750 et 1751.projeté, construit, dessiné et gravé par M. Choquet Cote RES FB F1

Le premier de ces ouvrages a pour auteur Antoine Choquet de Lindu (1712-1790) qui se consacra entre 1738 à 1782 à la réfection et à l’amélioration du plus grand port de Bretagne. Il y a exécuté les cales de construction, les casernes, les hôpitaux, les digues, les magasins, les bassins de radeaux et de construction, les hôpitaux, les forges, la salle de spectacle, les bâtiments du bagne et une manufacture de toiles à voiles, et les bâtiments du bagne. Le document contient de superbes gravures des formes de radoub et des élévations de la façade du bagne. Le bagne de Brest a été édifié en 1750 pour accueillir les anciens galériens en provenance de Marseille. Long de 254 mètres, il prenait place à l’emplacement de l’actuel boulevard Jean Moulin. Près de 3 700 forçats pouvaient y séjourner et il a accueilli près de 60 000 condamnés en un siècle. Son activité a cessé en 1858.

Recueil de toutes sortes de machines, d’outils, et d’ustensiles en usages pour la construction et carène des vaisseaux, et de tout ce qui a rapport à leurs armements dans un arsenal de marine Cote MS 54

Le deuxième ouvrage a pour auteur Louis-Jean Montier Deslongchamps (1721-1782) lieutenant des vaisseaux du Roy et du port de Brest. Rédigé de 1763 à 1767, cet ouvrage exceptionnel contient de splendides dessins rehaussés de couleurs représentant des outils, machines, fours, ancres etc … Cet ouvrage était destiné à la diffusion des connaissances technologiques et scientifiques utilisées dans le port arsenal de Brest au tournant du XVIIème et XVIIIème siècle.

 

Reconstruction des formes de radoub de Pontaniou dans l’arsenal de Brest. Cote RES FB F13 ©Réseau des médiathèques de Brest

Le troisième livre, de 1907, renferme une explication technique très détaillée du chantier de ré-aménagement de la forme de radoub de l’anse de Pontaniou, construite 150 ans plus tôt par Choquet de Lindu. Ce nouvel ouvrage de génie civil, débuté en 1898 au pied du plateau des Capucins , face au « Bâtiment aux Lions », était devenu indispensable pour accueillir de plus grands bateaux de types cuirassé et croiseur.

Les 38 clichés en noir et blanc, format 38 x 48 cm, font de cet authentique reportage photographique, un témoignage inestimable de l’histoire de la Penfeld.