Chaque mois, la bibliothèque de Rennes Métropole met en valeur un document rare, précieux ou simplement curieux : à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Théodore Botrel, quelques-uns de ses manuscrits sont exposés pendant tout l’été. Le « barde breton » qui se qualifiait lui-même de « pauvre rimailleur », est l’auteur de plus de 900 chansons !

Né en 1868 à Dinan, Théodore Botrel, auteur-compositeur-interprète, est mort à Pont-Aven en 1925, où il résidait depuis 1905. Sa carrière d’interprète commence dans un cabaret, à Paris, où il remplace au pied levé un chanteur qui a fait faux bond. Avec La Paimpolaise, pourvue d’une falaise imaginaire, il rencontre un succès phénoménal, …

Venez consulter sur place son œuvre à travers des CD, disques vinyles, partitions, livres et manuscrits à la Bibliothèque des Champs Libres, chaque jour de l’année si cela vous « chante » !

Théodore Botrel
Théodore Botrel

Quittant ses genêts et sa lande
Quand le Breton se fait marin
Pour aller aux pêches d’Islande
Voici quel est le doux refrain
Que le pauvre gars
Fredonne tout bas :
« J’aime Paimpol et sa falaise
Son église et son Grand pardon
J’aime surtout la Paimpolaise
Qui m’attend au pays breton »

Il est le grand père de Renaud Detressan.

Cote : Ms 1438/014

JLN, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres

En lien avec le 150e anniversaire de la naissance de Théodore Botrel, Commémorations nationales.