Chaque mois, une présentation de documents précieux ou insolites conservés dans les collections patrimoniales de la Bibliothèque André Malraux à Saint-Brieuc.

Planches d’onagracées, Erquy, 20 août 1901. Bibliothèques de Saint-Brieuc © Gilles Détriché

Les Herbiers

Source de connaissance, objet d’étude et d’éducation, la constitution des herbiers et alguiers fut aussi un passe-temps apprécié, associé au plaisir de la marche et à la naissance du tourisme.
La bibliothèque de Saint-Brieuc en conserve plusieurs, constitués localement. Très fragiles, ils sont les témoins précieux et irremplaçables d’un paysage en partie disparu.

L’herbier le mieux documenté du fonds est issu de collectes dans la région d’Erquy, et compte près de 300 planches en très bon état de conservation. D’autres documents des collections patrimoniales seront à découvrir lors de cette rencontre : ouvrages de botanique du XIXème siècle, lexique de la flore en langue bretonne, livres d’artistes autour du végétal, revues spécialisées…

Botanique : organographie et taxonomie… / Emmanuel Le Maout. Paris : L. Curmer, 1852. Bibliothèques de Saint-Brieuc

C’est également l’occasion de présenter le travail de recensement des herbiers porté par Tela Botanica. Pour la Bretagne, plusieurs herbiers sont signalés sur cette base : à Rennes (Université Rennes 1), Brest (Conservatoire botanique national, Université de Bretagne occidentale), Quimper (Médiathèque des Ursulines) mais aussi dans d’autres institutions et des collections privées.

Le signalement des herbiers conservés à la bibliothèque de Saint-Brieuc est en cours. Ce  projet est mené en collaboration avec le programme national e-ReColNat de valorisation des collections naturalistes.

Planche d’ombellifères, 4 juillet 1900. Bibliothèques de Saint-Brieuc © Gilles Détriché

Sur ce thème, découvrez aussi notre sélection de documents tous publics > Herbiers et botanique