Vannetais d’origine, Loïc Le Groumellec s’est rapidement affranchi et distingué de ses camarades de l’école des Beaux-arts de Rennes en ayant la démarche de traiter en profondeur un sujet de prédilection.

En l’occurrence , il interroge depuis nombre d’années le même motif qu’il décline inlassablement : le mégalithe, la maison et la croix…. indéfiniment mais différemment.

D.R.

Une démarche qui revendique la voie du dépouillement, œuvres monochromes, quête de pureté.

Plus récemment l’harmonie primitive des écritures de Gavrinis l’ont inspiré.

Signes, gravure, écriture, goût de la poésie, ce langage aboutit à l’élaboration de livres d’artistes en lien avec des auteurs partageant la même ferveur.

« Ce qui m’intéresse, c’est la confrontation entre l’appartenance à la terre et l’effort pour s’élever « .

Consultable aux Champs libres :

R 1433  « Qui frappe ? »

252228 Catalogue d’exposition 

840.92 SEG Victor Segalen 100 ans de stèles (reproductions  d’œuvres  de L. Le Groumellec )

et Art et Métiers du livre n° 320

MPB, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres