La lettre B, initiale zoomorphe en rouge et noir, Bibliothèque de Rennes Métropole. Domaine public

De tous les manuscrits médiévaux que possède la Bibliothèque de Rennes Métropole, celui que l’on appelle le « Recueil irlandais » est sans doute l’un des plus énigmatiques. Depuis plus de deux siècles, il attire les collectionneurs, laisse perplexes les bibliothécaires, et passionne les chercheurs, mais il n’a cependant jamais fait l’objet d’une étude complète approfondie.

Lettre P, initiale ornée en vert et noir, Bibliothèque de Rennes Métropole.
Lettre P, initiale ornée en vert et noir, Bibliothèque de Rennes Métropole. Domaine public.

Ses atouts ne manquent pas : contenu rare, possesseur prestigieux, histoire connue et documentée ; mais son écriture « hiberno-saxonne » du 15e siècle, le rend difficile d’accès pour qui ne pratique pas couramment le gaélique irlandais médiéval.

Recueil en vieil irlandais (ms 598, fin XVe) consultable également sur les Tablettes rennaises.

Sarah, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres

Publicités