Instruction pour les bergers et pour les propriétaires de troupeaux ; avec d’autres ouvrages sur les moutons et sur les laines ; par Daubenton. Huzard, (1810).
« Il faut savoir plus de choses pour le métier de berger que pour la plupart des autres emplois de la campagne ». (Daubenton)

Planche XXII Berger grattant un mouton pour le frotter ensuite avec l’onguent contre la gale (Domaine public)
Planche XI Bergers occupés à la tonte des moutons (Domaine public)

S’ouvrant sur une notice historique de l’auteur par le Comte de Lacépède, cet ouvrage contient des informations pratiques à l’intention des bergers pour prendre soin de leurs troupeaux.
23 planches gravées hors-texte de 140     x 87 mm illustrent divers aspects de l’élevage des moutons : tonte, accouchement, examen dentaire, castration ovarienne, toilettage.
On peut notamment y lire des conseils sur la manière de tenir son animal pendant qu’on utilise un grattoir pour lui enlever les croûtes afin de préserver la bête de la gale.
Louis Jean-Marie Daubenton (1716-1799) qui fut d’abord un collaborateur de Buffon dans le domaine de l’anatomie comparée, s’est intéressé ensuite à l’élevage et notamment à l’amélioration des bêtes à laine et à la production de laine. Dès 1766, il effectue des recherches qui vont permettre à la France de s’affranchir de la dépendance de la laine espagnole en sélectionnant une espèce capable de rivaliser avec les mérinos.
Son Instruction pour les bergers est régulièrement rééditée et complétée depuis l’édition originale de 1792 car l’élevage des moutons est l’objet d’une attention particulière entre la fin de l’Ancien Régime et l’Empire. Il faut former de « bons bergers » pour seconder les propriétaires. Ainsi, en 1804, et pendant quelques années, une école des bergers est créée au sein de l’Ecole vétérinaire d’Alfort avec cours d’anatomie, hygiène, nourriture et traitement des maladies.

Cote : R/00.834
Ouvrage numérisé sur Biodiversity Heritage Library

Consultez le catalogue en ligne de la bibliothèque patrimoniale d’Agrocampus Ouest
JMH et SL, Agrocampus Ouest, Rennes

Réf bibliographique : Malik Mellah, « Portrait du berger en figure républicaine ou comment faire entrer l’animal domestique en Révolution », Annales historiques de la Révolution française, 374 | 2013, 85-110.

 

Publicités