Treize dans l'île / Yann Le Coeur, 1945
Treize dans l’île / Yann Le Coeur, 1945

Un bon vieux polar…

Outre la bombarde et la gavotte, la Cornouaille se distingue également par un savoir-faire littéraire bien spécifique, celui du polar. Et pas n’importe quel polar, le polar breton. Que l’intrigue se passe à Pont-Aven, Concarneau ou Quimper, le lecteur est assuré de se laisser prendre au piège de l’intrigue…

Yann Le Cœur est un des premiers à avoir imaginé des suspens haletants aux dénouements inattendus. Né à Treffiagat en 1902, lecteur d’Edgar Alan Poe, il publie ses premiers ouvrages sous le nom de Jean Le Lec avant de prendre le nom de plume qui le rendra célèbre.

Que ce soit dans C’est moi l’assassin, paru en 1945, La mite, 1946, ou Le juge n’aime pas faire le mort, 1946, l’enquête, menée par l’inspecteur, puis commissaire, Martial Le Venn, se déroule en Cornouaille.

Dans Treize dans l’île, il reprend l’intrigue du roman d’Agatha Christie Dix petits nègres paru quelques années plus tôt et dont il transpose l’intrigue dans une île bretonne imaginaire, l’île Ar Maro.

Aujourd’hui introuvables, les romans de Yann Le Cœur ont en partie été réédité aux éditions de La Découvrance dans les années 2000. Mais si le côté désuet des couvertures d’après-guerre vous plait, les différentes éditions sont conservées dans nos collections cornouaillaises.

Publicités