Délibération de la communauté de ville en date du 22 mai 1698 signée du maire Rallier du Baty. Domaine public

C’est au tournant du XVIIIe siècle que l’illustre personnage accomplit son œuvre archivistique. Missionné en 1698 par la communauté de ville dont il est alors le greffier, Gilles de Languedoc (1640-1731) doit mettre en ordre les archives de cette vénérable institution, embryon du conseil municipal moderne, à l’occasion de son relogement dans l’actuel hôtel de ville. Si l’Inventaire général et historique des actes, lettres, titres et autres pièces des archives de la communauté de Rennes (AM Rennes, BB 701) est une contribution majeure aux sources de l’histoire rennaise, son long préambule ne manque pas pour autant d’intérêt. Description fidèle quoique apocalyptique de l’état des documents qu’il inventoria, ce « constat d’état » comme le nommeraient nos contemporains est riche d’enseignements sur l’historique de la conservation des archives rennaises depuis l’époque ducale.

Première page de l’inventaire dressé par Gilles de Languedoc entre 1698 et 1703.Domaine public

L’érudit accumule de nombreuses connaissances sur le passé de la cité rennaise qu’il restitue dans un premier Recueil historique en 1702, prolongé en 1724 par un Recueil historique de tout ce qui s’est trouvé de plus remarquable et de plus important touchant la ville et la communauté de Rennes.
C’est donc dans les pas de Gilles de Languedoc que le Languedocien que je suis a eu plaisir à marcher. Cet héritage nous oblige, nous en sommes les heureux conservateurs !

Romain Joulia
Directeur des archives départementales de la Haute-Saône : « Je prends le temps d’un hommage posthume à mon lointain prédécesseur, et vraisemblable premier archiviste de la ville, au moment de quitter moi-même ces fonctions pour d’autres horizons. Cet hommage semble d’autant plus opportun que mon successeur à partir d’octobre, Claire Gatti, s’est elle-même appuyée sur l’inventaire dressé par cet aïeul commun durant le stage qu’elle a effectué au sein des Archives de Rennes dans le cadre de sa scolarité d’élève-conservateur du patrimoine au second semestre 2015. »

Pour tout savoir sur les Archives de Rennes, abonnez-vous à notre lettre d’information 

 

 

Publicités