Le secteur patrimoine continue de dévoiler dans sa nouvelle vitrine les livres précieux du fonds des Récollets. Nous avons choisi de vous présenter pour la pépite du mois de mai un ouvrage du XVIème siècle de Saint-Thomas d’Aquin, célèbre théologien et philosophe du Moyen-Age.

Phot : Médiathèque de Saint-Malo.
Phot : Médiathèque de Saint-Malo.

 

Sancti doctoris divi Thome Aquinatis predicatorii ordinis liber (…)

(Le livre du divin de Thomas d’Aquin)

Par Saint-Thomas d’Aquin (Naples, 1225, Lyon, 1274)

Chez Claude Chevallon (1479-1537), imprimeur libraire, Paris, 1512.

 

 

 

Photo : Médiathèque Saint-Malo.
Photo : Médiathèque Saint-Malo.

 

Doté d’une reliure plein cuir avec un dos à quatre nerfs, l’ouvrage a été complètement restauré ainsi que ses plats. Le cuir a été décollé et reposé sur les nouveaux plats décorés à froid. Les tranchefiles ont été refaites. Le papier est plutôt frais dans l’ensemble.

 

 

 

Photo Médiathèque de Saint-Malo.
Photo Médiathèque de Saint-Malo.

Une très belle marque d’imprimeur gravée sur bois orne la page de titre. Un morceau de parchemin manuscrit provenant du comblage des plats a été monté sur onglet.

On y trouve également une précieuse marque d’appartenance manuscrite « Couvent des Bénédictins de Saint-Malo Saint-Maur. 1669 ».

 

Saint-Thomas d’Aquin est un grand théologien de l’église d’occident et un grand philosophe du Moyen-Age. Né dans le royaume de Naples vers 1225 ou 1227, il forme, dès l’âge de 16 ans, le projet de se retirer dans un monastère et d’embrasser la règle de Saint-Dominique. Saint-Thomas d’Aquin a proposé une œuvre théologique qui tente de concilier la pensée chrétienne et la philosophie d’Aristote. Pour lui, la recherche de la vérité conduit sur le chemin de la béatitude. Il meurt à Lyon en 1274 et sera canonisé en 1323.

Publicités