Vitrine dédiée à la Pépite du mois. Photo : Médiathèque Saint-Malo
Nouvelle vitrine dédiée à la Pépite du mois. Photo : Médiathèque Saint-Malo

Une nouvelle vitrine dédiée à la présentation de la pépite du mois est arrivée dans l’espace Patrimoine de la Médiathèque.

Dans ce nouvel écrin, nous vous proposerons désormais chaque mois de découvrir un ouvrage précieux du fonds ancien nommé « Le fonds des Récollets » composé de 194 volumes.

Ces livres, du XVème au XVIIIème siècle, constituent le fonds le plus prestigieux de la Médiathèque qui a échappé aux différentes guerres et plus proche de nous, à l’incendie du mois d’août 1944. La plupart de leurs pages de titre mentionnent les lieux de provenance : le couvent des Bénédictins et plus particulièrement le couvent des Récollets de l’Ile Cézembre.

Confisqués pendant la Révolution, ils réapparaîtront en 1832 lorsque le maire de Saint-Malo, Louis Hovius, décidera de créer une bibliothèque en réunissant les livres dans le grand salon de l’Hôtel de Ville.

Nous avons choisi de présenter pour la pépite du mois d’avril une bible du XVIe siècle, acquise en 1999, ayant appartenu à Félicité Robert Lamennais, écrivain, prêtre et philosophe malouin (1782, Saint-Malo – 1854, Paris). La provenance d’origine est également mentionnée : « Récollets de Saint-Malo ». Comment Lamennais avait-il eu accès aux livres confisqués ? Le mystère reste entier.

Biblia sacra Chez Thielman Kerver, Paris, 1526. Photo : Médiathèque Saint-Malo. Domaine public.
Biblia sacra . Chez Thielman Kerver, Paris, 1526.
Photo : Médiathèque Saint-Malo. Domaine public.

Biblia Sacra

Chez Thielman Kerver, Paris, 1526.

Ce volume In-8° est constitué de 12 feuillets non chiffrés, 520 feuillets chiffrés et 32 feuillets d’index.

Reliure plein veau d’époque. Dos à quatre nerfs.

 

Page de titre avec marque d'imprimeur et Ex-libris de Lamennais. Photo : Médiathèque Saint-Malo. Domaine public.
Page de titre avec marque d’imprimeur et ex-libris manuscrit de Lamennais.
Photo : Médiathèque Saint-Malo. Domaine public.

 

Il contient une page de titre avec gravure sur bois dans un encadrement portant au centre la marque de l’imprimeur aux deux licornes.

Kerver installe une officine d’imprimerie et commence à exercer à Paris en 1497. Il est assez vite renommé pour ses livres d’heures, par la qualité des images employées et de sa typographie. Il imprimera exclusivement des livres religieux.

On retrouve une typographie gothique ronde serrée à petits corps à deux colonnes.

Deux marques d’appartenance sont intéressantes : un ex-libris manuscrit de Frère Petrus Gervafius (Frère Pierre Gervais), daté de 1580 et un ex-libris manuscrit de F. de Lamennais (sans date).

Signets de Lamennais Photographie : Médiathèque Saint-Malo
Signets de Lamennais
Photo : Médiathèque Saint-Malo.

 

Cette rare et belle Bible latine est un  précieux exemplaire qui a bien appartenu à Félicité Robert de Lamennais. Des signets manuscrits de sa main indiquent les pages manquantes.

 

Publicités