« Les races bovines au concours universel agricole de Paris en 1856 : études zootechniques », Imprimerie impériale, 1862.

 

A l’occasion du premier concours universel tenu en France en 1856, un album fut réalisé pour faire reproduire les meilleurs types d’élevage étrangers.
Émile Baudement, professeur de zootechnie à l’Institut agronomique de Versailles, dirigea le travail et voulut accompagner les dessins de notes explicatives sur les diverses races de l’espèce bovine. Malade, il décéda sans avoir pu les ajouter aux illustrations.

Taureau du Limousin
Taureau du Limousin (Domaine public)

Le livre est composé d’un texte appelé introduction, où l’auteur définit quelques termes de zootechnie où les notions de races, d’affinités zootechniques sont étudiées.
Il revient notamment sur l’opposition entre la sélection capable d’améliorer, de perfectionner, de transformer les races et le croisement qui anéantit les races ; par absorption ou par la substitution d’une population incertaine. On reproche à la sélection d’être une méthode plus lente, plus coûteuse et moins rémunératrice que le croisement ; elle est en fait surtout moins expéditive.
Des races comme la Pie-rouge bretonne ont par exemple disparu suite à des croisements effectués avec des races bovines britanniques alors qu’on la voyait autrefois dans le centre Bretagne, de même que la Jersiaise et tant d’autres.

Taureau breton
Taureau breton. (Domaine public)

Le volume de figures comprend 87 planches gravées en noir sur fond crème reproduites en héliogravure représentant les différentes races bovines, vaches et taureaux de France, des Iles britanniques, de Hollande et du Danemark, de Suisse et d’Allemagne, d’Autriche.

Vache Salers
Vache Salers (Domaine public)

Certaines d’entre elles furent réalisées d’après des photographies de Nadar jeune, frère cadet de Félix Nadar, et pseudonyme d’Adrien Tournachon.
L’installation de photographes dans les concours agricoles était très répandue. Ainsi, en 1856, on avait aménagé à Adrien Nadar, un atelier vers le Cours-la-Reine.

Adrien Nadar produisit ainsi plus de 120 clichés avec le procédé du collodion instantané de Bertsch, qui permettait un temps de pose de deux secondes seulement

Une cinquantaine d’épreuves furent ensuite redessinées, traduites en gravures et complétées par des paysages, dans la tradition des grands peintres animaliers.

taureauDurham-min
Taureau de Durham (Domaine public)

La plupart des planches portent au-dessous de l’image la lettre : « A. Riffaut héliog. et sculpt. ; Impr. Lemercier, Paris ».
Les planches ont donc été dessinées par Riffaut et réalisées par Lemercier.

 

Consultez le catalogue de la bibliothèque patrimoniale d’Agrocampus Ouest catalogue en ligne.

JMH. et SL, Agrocampus Ouest, Rennes

 

Publicités