Mathurin Méheut, entre Art et Science

Conférence de Michel Glémarec, océanographe biologiste

 La représentation du monde marin par Mathurin Méheut pose la question des rapports pouvant exister entre l’Art et la Science, entre esthétisme et réalité.

Sponsorisé par la revue Art et Décoration Mathurin Méheut découvre la vie marine à Roscoff. Durant deux années (1910-1912) il accumule une riche moisson rassemblée dans « L’Etude de la mer » (1913). L’illustrateur scientifique devient décorateur, et quelque soit la forme artistique (céramique, sculpture, illustration d’ouvrages, grands décors…), il s’éloigne très vite de l’Art Nouveau et choisit un degré de stylisation qui le rapproche de l’Art Décoratif. Il y  joint son approche rigoureuse de l’observateur naturaliste qu’il est devenu au contact des scientifiques. Il traduit en une expression esthétique des formes géométriques et réalise des compositions reflétant les équilibres existant dans la nature et qui relèvent plus de l’harmonie que du beau. La compétence du biologiste marin qu’est Michel Glémarec nous offre une lecture originale de l’oeuvre marine de Méheut.

 jeudi 21 janvier 2016 18 heures

cité scolaire Emile Zola (salle Ricoeur) – entrée libre et gratuite

Publicités