Chaque mois, un ou plusieurs ouvrages anciens sont dévoilés dans la vitrine Patrimoine de la Médiathèque de Saint-Malo.

Décor pour la salle à manger de l'Hôtel de l'Epée (1905-1909) Musée des Beaux-Arts, Quimper © D.R
Décor pour la salle à manger de l’Hôtel de l’Epée (1905-1909), Musée des Beaux-Arts, Quimper. © D.R.

En lien avec l’exposition « Guérin, Kerga, Lemordant, Méheut, Grandes commandes bretonnes du début du XXème siècle » présentée jusqu’au 4 janvier 2016 au Musée des Beaux-Arts de Rennes, nous avons souhaité en cette fin d’année mettre en lumière trois ouvrages autour du peintre breton Jean-Julien Lemordant, héros de la Grande Guerre né à Saint-Malo le 28 juin 1878.

– Une biographie de l’artiste  :

Jean-Julien Lemordant, par Léon Chancerel (1886-1965), auteur, acteur et metteur en scène français et premier biographe de Lemordant. Chez E. Rey, Libraire, Paris, 1920. (Cote : In-16° 759.4 LEM – Réserve ancienne).

Mr Julien Lemordant, peintre sous-lieutenant, blessé, aveugle : [photographie de presse] / Agence Meurisse Gallica © D.R
Mr Julien Lemordant, peintre sous-lieutenant, blessé, aveugle : [photographie de presse], Agence Meurisse, Gallica. © D.R.
Léon Chancerel voue une dévotion toute religieuse à Jean-Julien Lemordant qu’il appellera « Maître ». L’ensemble du livre est imprégné de cette admiration christique.

Lemordant après tant d’années de labeur et de lutte n’a pas oublié sa ville natale : «  Elle a mis sur toute ma vie, me dit-il, son empreinte profonde ».  A l’imitation de sa ville natale, il sut dès l’adolescence, dresser autour de son idéalisme et de sa foi de solides défenses. Aux plus redoutables assauts du Destin il opposera la même volonté tenace et victorieuse, cruellement frappé, certes mais toujours ferme et libre. Son corps et son âme semblent taillés dans le même granit que le roc inviolé : comme la nef symbolique, il ne cessa jamais de regarder vers le large. [p.22]

 -Un catalogue d’exposition :

Ensemble de l’œuvre décorative du Peintre Jean-Julien Lemordant, Esquisses, études et dessins, Catalogue d’exposition de la Galerie Guérault, 3 rue Roquépine, Paris, du 26 avril au 12 mai 1917. Don Pierre Lemée. (Cote : In-12° 759.4 LEM – Réserve ancienne).

Le catalogue propose deux textes d’auteurs  : « Le Sous-Lieutenant Lemordant » par Charles Le Goffic (1863-1932) , « Artiste et soldat, Julien Lemordant » par Gustave Geffroy (1855-1926) et neuf reproductions en noir et blanc des œuvres de Lemordant (esquisses pour la décoration du Plafond du Théâtre de Rennes et de l’Hôtel de l’Epée à Quimper).

-Un ouvrage présentant neuf peintres de Bretagne :

Les peintres de Bretagne (Première série), Charles Cottet, Lucien Simon, Alfred Guillou, Théophile Deyrolle, Achille Granchi-Taylor, René Quillivic, Jean-Julien Lemordant, Mathurin Méheut, par Auguste Dupouy (1872, Concarneau – 1967, Quimper), Professeur agrégé de lettres. Chez Editions Bretagne touristique- Collection Bretonne, 1924, Saint-Brieuc. Don Pierre Lemée. (Cote : In-8° 759.44 DUP – Réserve ancienne).

Un trésor mensuel à ne pas manquer qui reflète la richesse des collections patrimoniales de la Médiathèque.

www.facebook.com/mediatheque.saint.malo

Publicités