Il est des ouvrages qui ne paient pas de mine mais qui révèlent leur vraie préciosité à la lecture. Ainsi en va-t-il pour les carnets des travaux bibliographiques menés par deux religieux, Mainguy et Le Sage.

Nommés en 1794 par le district, les deux commissaires bibliographiques doivent inventorier les ouvrages issus des confiscations révolutionnaires qui ont eu lieu entre 1789 et 1793.

"Nous sommes très satisfaits du zèle et de l'ordre que vos commissaires apportent dans leur travail ; nous n'avons point d'observations à leur faire".
Description du travail des commissaires bibliographiques. Domaine public.

Les deux rédacteurs s’attèlent alors à proposer un catalogue détaillé des 45 dépôts littéraires rennais. Sur plus de mille pages (Ms 0562) ils détaillent les bibliothèques des ordres religieux, des avocats ou des émigrés (de Robien notamment) par thèmes et par auteurs.

Hommes de peine. Notre travail est très pénible, sans cesse nous sommes courbés pour tirer du sein de la poussière de gros et énormes in-folio..."
Pénibilité du labeur des commissaires bibliographiques. Domaine public.

En parallèle, ils tiennent un carnet de leur labeur (Ms 0560 et Ms 0561). Présentant sommairement cette fois les fonds, ils complètent leurs écrits par un récit des correspondances avec le district et le comité d’instruction publique, du matériel nécessaire,…

Note de frais pour l'achat de matériel de bureau
Frais de bureau pour le matériel nécessaire. Domaine public.

Conçue comme une partie de la bibliothèque nationale, cette collection sera ouverte au public à partir de 1795.

Dans un premier temps installés au Museum, puis complétés par la bibliothèque de Messieurs les avocats au Présidial, les livres pourront être empruntés comme en témoigne cette page du carnet :

Fiche de prêt d'un ouvrage de la bibothèque de Rennes vers 1804
Fiche de prêt d’un ouvrage. Domaine public.

Ces confiscations constituent aujourd’hui encore l’origine de la bibliothèque municipale de Rennes et sont toujours conservées dans les fonds de la bibliothèque  des Champs Libres.

Pourtant, certaines anecdotes laissent songeur sur le traitement apporté aux ouvrages lors de cette période agitée de l’histoire de France, et surprendront les plus bibliophiles d’entre nous.

Note de signalement à l'attention de l'administration pour des problèmes d'humidité affectant le dépôt de Piré.
Dépôt de Piré, affecté par des problèmes d’humidité. Domaine public.

 

Ces trois manuscrits sont consultables en ligne sur les Tablettes rennaises (Ms 0560, Ms 0561 et Ms 0562).

 

Vincent, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres

 

Publicités