Second épisode du « Livre Doré »…

Par délibération du 20 août 1722 , Gérard Mellier, maire de Nantes décide d’inclure les armes des maires dans une réimpression du « Livre Doré » (édition de 1721) :  « Ouy le procureur en ses conclusions, a été arrêté que M. l’Intendant sera supplié de permettre à la communauté de faire graver les armes des maires de cette ville, depuis l’institution de la Mairie, jusqu’à présent, pour les joindre à l’édition du « Livre Doré » de cette ville ». Cette édition augmentée des armoiries paraitra en 1726.

Gérard Mellier confie à Pierre Le Prieur, échevin, de faire réaliser à Paris ces armoiries. Une lettre du 25 janvier 1724 adressée à Le Prieur indique que les imprimeurs de Nantes « n’ont aucun ouvrier capable de tirer exactement les cartes des armoiries ; que d’ailleurs il n’y a ni papier de la qualité requise, ni colleur habile à Nantes… Il y aura toujours plus de 60 % à économiser de les faire tirer à Paris, tant sur l’oeuvre de main que sur le prix du papier ».

1BAin16°11 planche51
1BAin16°11 pl. 51. Armoiries imprimées du 51e maire de Nantes (1652-1653), C. Bidé. Domaine public.

Six planches d’armoiries en cuivre seront réalisées par François Ferrand, maître graveur à Paris. Une septième planche fut gravée pour la 3ème édition du » Livre Doré » de 1750 portant les neuf nouveaux écussons des derniers maires.

Les planches, que l’on pensait détruites à la Révolution comme le « Livre Doré », ont été retrouvées en 2008 en Vendée. Elles avaient été martelées, rivetées et transformées en chaudron (diamètre 76 cm, hauteur 64 cm). Ce dernier, dont on ignore la destination première, servait alors d’abreuvoir à bestiaux. Certaines gravures restaient néanmoins suffisamment visibles pour permettre d’identifier avec certitude l’origine des plaques en les comparant avec les planches imprimées conservées aux Archives de Nantes (BB126).

Détail d'une des planches de cuivre martelées, représentant les armoiries du 51e maire de Nantes (1652-1653), Claude Bidé, seigneur de Ranzay ; armoiries imprimées correspondantes
Détail d’une des planches de cuivre martelées, représentant les armoiries du 51e maire de Nantes (1652-1653), Claude Bidé, seigneur de Ranzay ; armoiries imprimées correspondantes, Archives de Nantes.

 

Comparaison des planches d'armoiries en cuivre, visibles sur le chaudron, avec les planches imprimées pour la 2e édition du Livre Doré
Comparaison des planches d’armoiries en cuivre, visibles sur le chaudron, avec les planches imprimées pour la 2e édition du Livre Doré, Archives de Nantes.

Le chaudron appartient aujourd’hui aux collections du Musée d’histoire de Nantes, Château des Ducs de Bretagne.

PLL et VG, Archives de Nantes.

Publicités