Jules est décédé en 2009 et n’aura pas eu l’occasion de lire « Les Souliers rouges » la bande dessinée en deux tomes (« Georges », volume 1 et « l’Albinos », volume 2) imaginée par Gérard Cousseau, son gendre, et dessinée par Cuvillier. Lui si féru d’Histoire et d’histoires aurait certainement apprécié, en toute modestie, le rebondissement de ce scénario.

Les souliers rouges, tome 1, Georges de Gérard Cousseau et de Damien Cuvillier
« Les Souliers rouges »,  tome 1, « Georges ».

De tous les récits hauts en couleurs de Jules, Gérard Cousseau retient l’étonnante amitié qui lia deux hommes (les Frères des bois). Resituée dans l’atmosphère des mois de juin-juillet 1944, elle révèle  la complexité des comportements humains en période de guerre.

Les souliers rouges, tome 2, de Gérard Cousseau et de Damien Cuvillier
« Les Souliers rouges », tome 2, « L’Albinos ».

 

Cuvillier, quant à lui, restitue à merveille ce que devait être ce bourg de centre Bretagne (Saint-Nicolas du Pélem) pendant la Seconde Guerre mondiale. De très fidèles dessins aquarellés nous font découvrir le manoir du XVIIe siècle, l’église  du XIVe (restaurée au XVIIIe et XIXe ), la très jolie chapelle du Ruellou (XV-XVIe) ou encore les verdoyantes Tourelles… où Jules aura vécu toute sa vie

A savourer en consultation au pôle patrimoine de la bibliothèque de Rennes Métropole

AL, Rennes, Bibliothèque Les Champs Libres

Publicités